Avenir du rail en Suisse, deux positions des CFF

Dans une interview à la «NZZ am Sonntag» du 1er janvier 2023, le Directeur général des CFF Vincent Ducrot déclare que son entreprise veut transformer le réseau en un vaste système de RER et faire en sorte que davantage de trains puissent circuler sur les voies existantes. La densité du trafic devrait être augmentée grâce au recours à de nouvelles technologies numériques. Cette vue est conforme à la position récemment exprimée par le Conseil Fédéral, dans laquelle l’accent est mis principalement sur le développement du trafic régional et d’agglomération.

Cela représente la position «publique» des CFF. Toutefois, une position «officielle» différente est exprimée dans leur réponse à la consultation publique du Conseil Fédéral sur la perspective Rail 2050 en Suisse ; dans cette réponse les CFF plaident en faveur d’une intégration optimale dans le réseau ferroviaire européen, inscrivant le développement ferroviaire dans un système de mobilité global. L’extrait de la réponse contenant cette position peut être consulté via ce lien.

La position officielle est plus ambitieuse et porteuse d’avenir, il faut souhaiter que cette position l’emporte sur celle plus limitée actuellement présentée en public.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :