Les TPG commandent des bus électriques

Dans le cadre de leur stratégie Cap 2030, comprenant la conversion de la flotte de bus de la traction thermique à la traction électrique, les TPG ont décidé l’attribution de la commande de 119 ‘bus électriques’ (ou : e-bus) et de l’infrastructure nécessaire au fabricant suisse Hess, soit l’entreprise Carrosserie Hess et son partenaire Hitachi Energy. Cette décision peut encore faire l’objet d’un recours.

La flotte de véhicules commandée se compose de 65 bus articulés et 54 bus double articulés, qui seront progressivement mis en service sur 6 lignes du réseau, dont la nouvelle ligne 4 qui reliera Belle-Terre à l’Aéroport. Les infrastructures requises pour l’exploitation de ces lignes (dispositifs de recharge) seront produites par Hitachi Energy sur son site genevois (anciennement ABB-Sécheron) ; elles seront installées aux terminus et à quelques arrêts des lignes concernées, ainsi qu’aux dépôts.

Représentation d'un nouveau bus électrique TPG à double articulation

Pour soutenir les TPG le Grand Conseil genevois a voté en octobre dernier un crédit de 350 millions pour le renouvellement et l’expansion de la flotte de véhicules des TPG ; ce montant constitue la moitié de l’investissement total, les TPG contribuant l’autre moitié à partir de leurs fonds propres. Outre les e-bus précités, les acquisitions incluent aussi un total de 56 trams, pour lesquels le choix s’est porté sur le véhicule Tramlink de l’entreprise Stadler. La commande ferme porte sur 38 véhicules; 18 véhicules sont en option.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :